QNB Group, la plus grande institution financière de la région Moyen-Orient et Afrique (région MEA), vient de rendre public ses résultats pour la période de neuf mois prenant fin le 30 Septembre 2018.

Au 30 septembre 2018, le groupe a enregistré un bénéfice net de 10,8 milliards QAR (3,0 milliards USD) soit une hausse de 6% en comparaison avec la même période de l’année écoulée malgré l’impact de la chute de la Lire Turque.

Le total des actifs a augmenté de 8% depuis Septembre 2017, soit un volume de 853 milliards QAR (234 milliards d’USD). Ceci représente le résultat d’un fort taux de croissance de 4% en termes de crédits et avances ayant atteint 604 milliards QAR (166 milliards d’USD).

QNB Group a réussi à attirer les dépôts de nouveaux clients. Ces efforts de mobilisation ont conduit à la hausse des dépôts de 7% depuis Septembre 2017 soit un volume de 615 Milliards QAR (169 milliards d’USD).

La croissance du volume des actifs a été partiellement affectée par la chute de la Lire Turque. Malgré l’impact de cette dévaluation, la bonne gestion actif-passif de QNB Group a permis d’améliorer son ratio crédits/dépôts ayant atteint 98,34% au 30 Septembre 2018.

La politique prudente de maîtrise des coûts adoptée par le Groupe et sa forte capacité à générer des profits, lui ont permis d’améliorer le ratio d’efficience (Ratio charges/revenus) pour atteindre 26% en Septembre 2018, contre 29% en Septembre 2017, soit l’un des meilleurs ratios réalisés par les institutions financières de la région MEA.

Le groupe est parvenu à maintenir son ratio des créances classées par rapport aux crédits à 1,8% un taux considéré comme l’un des plus faible des institutions financières de la région MEA, reflétant ainsi la qualité du portefeuille de crédits du Groupe et sa gestion efficace du risque de crédit. La politique conservatrice du groupe au titre du provisionnement s’est poursuivie avec un taux de couverture ayant atteint 106% au 30 Septembre 2018.

Le ratio de solvabilité selon les normes de la Banque Centrale de Qatar et de la commission de Bâle III a atteint 15.6% au 30 Septembre 2018, soit une moyenne au-delà des exigences requises.

La volatilité des cours de change sur nos principaux marchés a eu un impact limité sur le ratio de solvabilité.

QNB Group a réussi à avoir recours aux marchés internationaux durant cette année, entre autres avec des émissions sur le marché de capitaux en Australie d’une valeur de 560 millions USD (700 millions de dollars australiens) avec une maturité de 5 et 10 ans respectivement, et au Taiwan à travers des bonds Formosa d’une valeur de 720 millions USD avec une maturité de 30 ans.

Ceci reflète la réussite du groupe dans la diversification de ses sources de financement en devises et l’accès à de nouveaux marchés obligataires pour des émissions de longue durée qui prolongent davantage la maturité de sa dette globale et qui traduisent la confiance des investisseurs dans le Groupe grâce à sa forte position financière et sa stratégie.

En 2018, l’agence de notation « Fitch Ratings » a procédé à la révision des perspectives du groupe à « stables » en raison du professionnalisme managérial de QNB face à l’embargo.

Le groupe bénéficie également de la plus forte notation parmi les banques qataries ainsi que l’une des meilleurs notations à l’échelle internationale attribuée par les agences de notation Moody’s, Standard and Poor’s et Fitch.

QNB Group dessert une clientèle de plus de 23 millions de clients avec plus de 29.000 collaborateurs répartis sur 1.200 sites et 4.300 distributeurs automatiques de billets.